La ceinture vintage Paco Rabanne

| 0 Commentaires

ceinture-Paco-Rabanne-1968

Une histoire de plaques

Chantre de la modernité et grand navigateur de l’espace, Paco Rabanne n’en était pas moins un créateur soumis aux influences de son temps, parfois bien éloignées de l’avant-garde…
Plaques de métal, de Rhodoïd ou de cuir reliées par des anneaux, cela n’évoque rien pour vous ? Février 1966, sa première collection « 12 Robes Importables en matériaux contemporains » est présentée à l’hôtel George-V et fait aussitôt évènement dans le monde de la mode. Les robes importables en question sont de véritables cuirasses de métal brillant et de cuir, robes audacieuses et sexy qui font des bruits de quincaillerie.

La fusion temporelle

Comme Pierre Cardin, pour lequel il a créé des bijoux extraordinaires ou Courrèges qui invente une mode moderne, sexy et pratique, Paco Rabanne est tourné vers un futur fantasmé, le fameux An 2000 où tout sera possible, où les autres planètes seront des colonies terriennes où nous volerons au ras des glorieux immeubles de béton. Mais… le début des années 60 c’est aussi le temps du super-péplum : Ben Hur de William Wyler en 1959, Spartacus de Kubrick en 1960, Cléopâtre de Robert Manckiewicz en 1963. Dans le rêve avant-gardiste de Paco rabanne se glisse le spectre du Centurion romain !

La femme de l’An 2000

Comment faire de l’ultra-neuf avec de l’hyper-vieux ? La cuirasse se porte bien et ne tombe pas dans l’oeil d’un aveugle. La jupette du romain se transforme en super-jupette ultra-moderne. La femme est habillée en guerrière et mieux encore, comme Barbarella, en guerrière glamour de l’espace. Même si elle n’adopte pas le total look Paco Rabanne, la femme de son temps aura la bonne-idée de se procurer la ceinture qui fera d’elle une créature libérée et sexy des années 60, une femme qui en veut !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.